7 conseils pour intervenir à la maison sans donner d’attention négative

Parent ne sait pas comment agir

7 conseils pour intervenir à la maison sans donner d’attention négative

Conseils facilement applicables à la maison pour briser le cercle vicieux de l’attention négative et aider votre enfant à améliorer ses comportements.

Dans un article précédent, je vous ai parlé de l’apparition des comportements indésirables chez les enfants et pourquoi il est si facile d’y donner de l’attention négative.  

Dans un autre article, je vous ai expliqué de quelle façon une ergothérapeute peut vous aider à modifier les comportements de votre enfant et je vous ai présenté des stratégies utilisées lors de mes interventions. 

Dans ce présent article, je vous donnerai des conseils facilement applicables à la maison pour vous aider à briser le cercle vicieux de l’attention négative.  Retenez bien qu’il ne s’agit pas d’une recette mais bien d’ingrédients à sélectionner et à doser selon votre propre situation.  Pour y arriver, je vous suggère de changer une chose à la fois en commençant par ce qui vous semble le plus réaliste et facile à faire.

1- Restez calme ! 

Pensez à prendre une grande respiration et à le faire devant votre enfant pour qu’il vous voit et apprenne à vous imiter.

2- Ignorez le comportement non désiré s’il ne met pas la sécurité de personne en jeu.  

Voir plus bas en quoi consiste l’ignorance volontaire.

3- Réorientez l’attention vers ce qu’il doit faire

Et non ce qu’il ne doit pas faire !  Grosse nuance ! Utilisez des phrases formulées positivement.  Le truc du disque rayé peut vous aider à demeurer concentré sur votre demande.  Ça consiste à simplement répéter la consigne au lieu de dire quoique ce soit d’autre.

4- Donnez une pause. 

Mais attention, cette pause pour être bénéfique ne doit pas être perçue comme une punition mais comme un façon d’aider votre enfant à se calmer pour que ce soit plus facile pour lui et qu’il se sente mieux.

5- Réduisez vos exigences.   

Rappelez-vous, si votre enfant produit des comportements négatifs c’est qu’il est en difficulté.  Sachez également qu’il est très difficile pour lui de faire des apprentissages s’il est énervé ou en crise, donc inutile de lui mettre de la pression en maintenant vos exigences.

6- Offrez-lui votre aide. 

C’est MÉGA important !  On l’aide d’abord en lui transmettant notre état calme (d’où l’idée de toujours prendre une grande respiration avant d’intervenir, ça nous aide à nous calmer !) et en lui donnant un coup de main. On ne laisse surtout pas notre enfant tout seul avec ses difficultés. Tous les enfants se comporteraient bien s’ils avaient la capacité de le faire.  Ce n’est pas moi qui l’ai dit la première mais vous pouvez me croire.  Aucun enfant ne choisirait de faire une crise s’il pouvait faire autrement. 

7- Félicitez-le ! 

Autre point GIGA important ! Et surtout, félicitez votre enfant pour ses efforts et non pour les résultats qu’il obtient.  Il apprendra ainsi à se percevoir positivement et cela augmentera sa motivation à changer ses comportements.

En quoi consiste l’ignorance volontaire

L’ignorance volontaire est une intervention.  Cela veut dire que l’on FAIT quelque chose d’intentionnel pour modifier une situation.  Cela fonctionne quand le comportement est mineur ET qu’on peut rediriger l’attention de l’enfant vers autre chose, comme en changeant de sujet ou en le réorientant vers une autre activité.

Cette intervention ne sera efficace uniquement que si elle est immédiatement suivie d’attention positive.  Si votre enfant vous perçoit comme indifférent, absent, distrait, lointain, il cherchera encore plus à attirer votre attention et il sait très bien qu’en amplifiant ses comportements négatifs, il finira par avoir votre attention … négative.

Et ce sera reparti pour un autre tour de piste!

Besoin d'un coup de pouce?

Nos ergothérapeutes peuvent vous aider à identifier des solutions qui seront adaptées à votre situation et aux besoins de votre enfant.  

N’hésitez pas à nous contacter ou à demander un rendez-vous gratuit de présentation de services.

Vous connaissez quelqu’un qui vit des difficultés avec son ou ses enfants? N’hésitez pas à lui partager ce contenu.

Et l’ergothérapie dans tout ça

L’ergothérapeute, par son intervention, soutient et stimule les capacités de l’enfant à s’engager dans ses activités et à y participer d’une façon qui soit satisfaisante pour lui et sa famille tout en favorisant le développement de son potentiel.

Sans engagement ou sans participation dans les activités propres à son âge, l’enfant se voit privé d’opportunités de faire les apprentissages nécessaires à son développement.  L’opposition, l’agitation ou l’évitement produisent le même résultat lorsque le problème est chronique, c’est-à-dire de priver l’enfant d’opportunités d’apprendre et de se développer.

Les difficultés de comportement coexistent fréquemment avec les difficultés de développement.  Dans les deux cas, il est important de supporter le système nerveux de l’enfant et de l’aider à le réorganiser avec des stratégies adaptées à ses besoins. 

L’intervention de l’ergothérapeute permet donc d’augmenter la disponibilité et la réceptivité de l’enfant et d’amener un sentiment de sécurité qui favorisera l’engagement dans ses activités et l’apprentissage des comportements et des capacités attendues.

Texte de l’article

Texte

Texte de l’article

Laissez un commentaire

Publications récentes

Clinique d’ergothérapie pour enfants spécialisée dans la consultation en ligne, l’accompagnement aux parents et la prévention.

NOTRE MISSION : augmenter l’accès aux services d’ergothérapie, faire connaître notre profession et agir en prévention en venant en aide aux parents au moment où ils en ont besoin.

Clinique d’ergothérapie pour enfants spécialisée dans la consultation en ligne, l’accompagnement aux parents et la prévention.

NOTRE MISSION : augmenter l’accès aux services d’ergothérapie, faire connaître notre profession et agir en prévention en venant en aide aux parents au moment où ils en ont besoin.

Retour haut de page