Améliorer les comportements de mon enfant grâce au cahier des bons coups

Le cahier des bons coups

Améliorer les comportements de mon enfant grâce au cahier des bons coups

Aider votre enfant à développer une perception positive de lui-même afin qu'il améliore ses comportements.

L’arrivée de la COVID a créé un grand chambardement dans la vie des familles et a contribué à augmenter leur niveau de stress.  La vie familiale s’est vue bouleversée par plein de changements et les défis du quotidien ont augmenté ou se sont complexifiés.

Toutefois, il n’y a pas que les pandémies qui peuvent augmenter le niveau de stress.  La vie de famille en soit peut amener une foule d’émotions et de pensées négatives et faire en sorte qu’on ressente le besoin de faire une pause. 

Peu importe le contexte, il n’est jamais bon de laisser le stress s’accumuler.  Lorsque notre niveau de stress devient trop élevé, il est difficile de contrôler nos réactions et nos comportements.

Et cela est valable autant pour les parents que pour les enfants.

Le climat familial devient alors tendu ou désagréable et les moments paisibles que vous aviez espéré passer avec votre petite tribu ne sont plus qu’un rêve.

Vous reconnaissez-vous dans cette situation?

Dans cet article, vous apprendrez comment vous pouvez changer les choses et créer un environnement familial positif en misant sur la relation que vous entretenez avec votre enfant.

Voici plus spécifiquement ce que vous apprendrez:

  1. Comment miser sur la relation avec votre enfant
  2. Comment changer les choses quand on se sent insatisfait de notre relation ou impuissant à changer ses comportements
  3. Qu’est-ce que ça veut dire avoir une perception positive de soi
  4. Comment aider votre enfant à se percevoir positivement
  5. Ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant à se percevoir positivement
  6. Pourquoi le cahier de bons coups fonctionne
  7. Comment j’ai utilisé le cahier de bons coups avec mon fils
  8. Et l’ergothérapie dans tout ça 

1- Comment miser sur la relation avec votre enfant

La recherche a démontré que la connexion entre deux personnes est la voie la plus rapide pour modifier l’état d’alerte du cerveau. 

Grâce au ton de votre voix, votre expression faciale, vos signes non verbaux, votre toucher apaisant et votre présence attentive dans l’intention de prendre soin, vous êtes en mesure d’apaiser le système nerveux de votre enfant et ainsi l’aider à augmenter sa tolérance au stress, aux sensations qu’il peut percevoir comme désagréables ou agressantes et à ses propres émotions.

« La relation est la voie la plus efficace pour la régulation et c’est grâce au toucher que le cerveau se sent le plus rapidement en sécurité. » Kim Barthel, ergothérapeute.

La relation qui vous unit à votre enfant a donc le pouvoir de changer les choses.  Grâce au lien unique que vous avez avec lui, vous avez la capacité d’établir une connexion qui l’aidera à se sentir en sécurité dans sa tête et dans son corps.

2- Comment réussir à changer les choses quand on se sent insatisfait de notre relation avec notre enfant ou impuissant à changer ses comportements?

Un des moyens que je vous suggère c’est d’utiliser le lien qui vous unit à votre enfant pour l’aider à se percevoir positivement.

3- Qu’est-ce que ça veut dire se percevoir positivement quand on est un enfant?

Se percevoir positivement peut vouloir dire plus d’une chose.  Voici quelques exemples :

  • Se sentir aimé, compris et soutenu.
  • Connaître ses capacités et ses besoins.
  • Se penser capable de changer, de trouver une solution.
  • Se donner le droit de se tromper et d’échouer.
  • Se sentir reconnu pour ses efforts. 
  • Croire en sa propre valeur.
  • Etc.

En aidant votre enfant à se percevoir positivement, vous l’aiderez à développer son plein potentiel peu importe les défis qu’il rencontre au quotidien.

4- Que pouvez-vous faire dès maintenant pour aider votre enfant à se percevoir positivement?

Utilisez le cahier des bons coups!

Il s’agit d’un outil puissant pour aider votre enfant à développer son potentiel peu importe les défis qu’il rencontre au quotidien.

Avec un tel outil, et grâce à la relation qui vous unit à votre enfant, vous avez le pouvoir de l’aider à se percevoir positivement et à se construire une image favorable de lui-même.

5- Pourquoi ça fonctionne?

Lorsqu’on est impulsif, irritable, sensible, distrait ou explosif (pour ne nommer que ces quelques caractéristiques fréquemment rencontrées chez les enfants avec des enjeux de développement), on ressent souvent un faible contrôle sur nos réactions, paroles, gestes, comportements ou émotions.

Sans savoir comment ni pourquoi, notre cerveau s’emballe ou fige et on perd le contrôle de notre corps et de nos pensées.  Perdre le contrôle de la sorte, ne pas comprendre ce qui nous arrive est très insécurisant.  Si on pouvait choisir, on éviterait tous de se sentir de la sorte.

En prenant un peu de temps jour après jour pour écrire dans un cahier les petites choses simples que votre enfant a bien faites ou les efforts qu’il a réussi à fournir malgré les difficultés qu’il a rencontrées, vous l’aiderez à le rassurer face à ses réactions excessives et ses comportements négatifs.

Vous l’aiderez à voir ce qu’il y a de bien en lui et lui enverrez un message important : « Ce ne sont pas tes difficultés ni tes échecs qui te définissent mais bien les efforts que tu fais. »

Grâce à une perception positive de lui-même, votre enfant aura la chance de développer sa motivation à agir et à changer … à la hauteur évidemment de ses capacités.

6- Tranche de vie 

Il y a quelques années, alors que ma relation avec mon fils nous faisait vivre à tous les deux des montagnes russes d’émotions, j’ai commencé à écrire à tous les soirs dans un cahier les choses qu’il avait bien faites dans la journée, aussi petites et simples soient-elles. 

Un peu avant le moment du dodo, on s’installait tous les deux dans son lit pour parler de sa journée.  Je lui demandais d’abord de me dire ce qu’il avait aimé, ce dont il était content, ce qu’il avait réussi, etc.  J’écrivais tout ce qu’il me disait.  Puis, j’ajoutais mes propres observations.  

« Quand tu t’es réveillé ce matin, tu m’as souri et tu m’as fait un beau câlin. »  « Tu es venu brosser tes dents dès que je te l’ai demandé. »  « Quand tu étais en colère, tu as accepté que je t’amène dans ta chambre pour te calmer. »  « Tu as fait une super mise en scène avec tes figurines. »  « Tu as joué durant au moins 5 minutes à côté de ta sœur dans la bonne humeur. »

Même si la routine du matin avait eu l’allure d’une épreuve olympique, que le brossage de dents avait semblé se faire sur le mur des lamentations, qu’une crise avait eu lieu au retour de l’école, que les jouets s’étaient retrouvés répandus aux quatre coins de la maison et que les chicanes avec ses sœurs avaient fini par me faire perdre mon calme, j’essayais de trouver des choses positives à écrire.

À force de faire l’exercice soir après soir, les pages se sont remplies de bons coups et de petits succès que je pouvais relire avec fiston et qui le faisaient se sentir fier de lui.

Puis, un jour, le cahier fut plein. 

Imaginez l’effet que cela lui a fait de voir toutes ces pages couvertes de mots décrivant ce qu’il avait fait de bien.

Le fait d’avoir rempli son carnet avec lui, jour après jour, lui a montré que je voyais ses capacités et que je reconnaissais ses efforts.  Mais surtout, cela lui a démontré qu’il avait de la valeur et le potentiel de réussir.

Imaginez ensuite l’effet sur son comportement quand je lui disais : « Je sais que tu es capable de jouer avec ta sœur. Qu’est-ce que tu pourrais faire pour réussir à le faire aujourd’hui? »   C’était plus facile pour lui d’accepter de changer sa façon de jouer en sachant que je reconnaissais ses efforts et donc de changer son comportement.

Imaginez l’effet sur sa colère quand je lui disais : « Tu es en colère.  Je sais que tu es capable de te calmer.  Veux-tu que je t’aide ? » C’était plus facile pour lui d’accepter d’avoir perdu le contrôle en se sentant soutenu et compris et donc de se calmer.

Imaginez l’effet que cela m’a fait lorsqu’un jour je l’ai réprimandé et qu’il m’a répondu : « Mais as-tu vu que j’ai fait des efforts et que ça a été moins pire que la dernière fois? »  C’était alors devenu plus facile pour lui de se percevoir positivement et de s’accorder de la valeur et donc de se donner le droit de se tromper.

Imaginez maintenant l’effet que cela pourrait avoir sur votre enfant et sur la relation que vous entretenez avec lui.

Envie d’essayer? 

Il ne vous suffit que d’un cahier, un crayon et d’un moment seul avec votre enfant.

Et l’ergothérapie dans tout ça?

L’ergothérapeute, par son intervention, soutient et stimule les capacités de l’enfant à s’engager dans ses activités et à y participer d’une façon qui soit satisfaisante pour lui et sa famille tout en favorisant le développement de son potentiel.

Sans engagement ou sans participation, l’enfant se voit privé d’opportunités de faire les apprentissages nécessaires à son développement.  L’opposition, l’agitation ou l’évitement produisent le même résultat lorsque le problème est chronique, c’est-à-dire de priver l’enfant d’opportunités d’apprendre et de se développer.

Les difficultés de comportement coexistent fréquemment avec les difficultés de développement.  Dans les deux cas, il est important de supporter le système nerveux de l’enfant et de l’aider à le réorganiser avec des stratégies adaptées à ses besoins. 

L’intervention de l’ergothérapeute permet donc d’augmenter la disponibilité et la réceptivité de l’enfant et d’amener un sentiment de sécurité qui favorisera l’engagement dans ses activités et l’apprentissage des comportements et des capacités attendues.

Vous connaissez quelqu’un qui vit des difficultés avec son ou ses enfants?  N’hésitez pas à lui partager ce contenu.

Envie d’aller plus loin? 

Texte

Texte de l’article

Texte

Texte de l’article

Laissez un commentaire

Publications récentes

Clinique d’ergothérapie pour enfants spécialisée dans la consultation en ligne, l’accompagnement aux parents et la prévention.

NOTRE MISSION : augmenter l’accès aux services d’ergothérapie, faire connaître notre profession et agir en prévention en venant en aide aux parents au moment où ils en ont besoin.

Clinique d’ergothérapie pour enfants spécialisée dans la consultation en ligne, l’accompagnement aux parents et la prévention.

NOTRE MISSION : augmenter l’accès aux services d’ergothérapie, faire connaître notre profession et agir en prévention en venant en aide aux parents au moment où ils en ont besoin.

Retour haut de page